Loading...
  1. Accueil
  2.  > 
  3. Blog
  4.  > 
  5. Métiers et débouchés
  6.  > 
  7. Tout savoir sur le métier de psychologue

Tout savoir sur le métier de psychologue

Devenir psychologue : fiche métier pour travailler dans la psychologie

Qu’il dépiste des troubles psychiques ou accompagne des malades, le psychologue observe les comportements humains auprès du plus large public. Les enfants, les adultes, les salariés, les couples, les personnes en situation de handicap, etc. peuvent ainsi trouver auprès de lui une oreille attentive et une véritable empathie. La population vieillissante et les besoins sociaux ne cessant de croître, les futurs diplômés ont de belles perspectives d’avenir. Alors, si vous souhaitez devenir psychologue, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette profession passionnante tournée vers l’humain !

Les missions

Le psychologue accompagne ses patients dans le cadre d’un travail introspectif, orienté vers la résolution de difficultés d’ordre psychique et la quête permanente d’un équilibre personnel. C’est ce qu’on appelle la thérapie, qui peut être appliquée en groupe ou au cours d’une consultation individuelle. Contrairement au psychiatre, le psychologue n’est pas autorisé à prescrire des médicaments. Il soigne uniquement en procédant à une évaluation psychologique et en posant des diagnostics. Les individus en souffrance morale, jeunes comme adultes, peuvent ainsi le consulter directement dans son cabinet ou au sein de diverses institutions :

  • En hôpital ou dans un centre spécialisé, le psychologue clinicien apporte ses conseils pour aider les patients à retrouver leur bien-être et une meilleure qualité de vie. Stress, phobies, déprime, troubles du comportement et de la personnalité, … sont traités grâce à ses connaissances théoriques et pratiques. Son objectif est d’inciter la personne à s’interroger sur ses ressentis et à y répondre tout seul ;
  • En entreprise et dans les administrations, le psychologue joue alors un rôle essentiel dans le recrutement du personnel et la gestion de carrières professionnelles, ainsi que dans l’apaisement des conflits internes ;
  • Dans l’Éducation nationale, il peut être présent dès l’école maternelle et exercer en tant que conseiller d’orientation-psychologue au collège puis au lycée. Il apporte non seulement son soutien aux élèves, mais il est aussi l’acteur principal dans la prévention de l’échec scolaire ;
  • Le psychologue peut intervenir dans les structures d’accueil telles que le secteur de la petite enfance ou encore dans le domaine du social, comme les centres d’aide par le travail ou l’aide sociale à l’enfance. Il fait alors partie d’une équipe pluridisciplinaire composée de psychiatres, de professionnels paramédicaux et de travailleurs sociaux ;
  • Le psychologue met aussi son sens de l’observation et sa capacité d’analyse au service de la justice pour les expertises, la réinsertion des détenus et la rééducation des délinquants.

Les qualités requises

En relation directe avec des personnes généralement en proie à des difficultés morales ou psychiques, le psychologue doit avoir un goût du contact exacerbé. Altruiste, patient et bienveillant, il ne saurait exercer convenablement son métier sans faire preuve d’une capacité d’écoute infinie et se montrer attentif aux problèmes d’autrui. Il doit donc avoir naturellement envie d’aider les gens et être capable d’instaurer une atmosphère de confiance, propice au dialogue sans aucun jugement. Pour cela, le sens de l’observation est indispensable, tout comme la neutralité et l’objectivité. De même, un équilibre personnel sans faille est nécessaire afin d’éviter une éventuelle identification et autres débordements émotionnels qui seraient préjudiciables pour le malade. Le patient a en effet besoin d’une épaule solide sur laquelle se reposer et ainsi pouvoir se confier sans crainte. En ce sens, le psychologue doit être doté d’une grande capacité d’adaptation et savoir prendre du recul pour être apte à communiquer sereinement, sans affect, et ainsi être en mesure de gérer toutes les situations.

Études et formation

Pour devenir psychologue, il est conseillé de passer un baccalauréat général avant de suivre une licence de psychologie. De nombreuses spécialisations sont proposées dès la 2e année en fonction du lieu d’exercice souhaité : psychologie de l’enfant, psychologie cognitive, psychologie sociale, psychologie du travail, neuropsychologie, … Puis, la formation se poursuit avec le master 2 professionnel en psychologie ou de recherche en psychologie, de niveau bac +5. Le diplôme délivré par l’École privée de psychologues praticiens de Paris ou de Lyon est également reconnu pour la qualité de sa formation, vers laquelle se tournent les futurs spécialistes en psychologie clinique, de l’éducation et de la justice. Le diplôme de psychologue du travail obtenu au Centre National des Arts et Métiers ouvre davantage la voie sur le secteur social où les débouchés sont toujours plus nombreux, notamment concernant la santé mentale au travail. Notez toutefois que le psychologue scolaire doit, en plus, avoir au moins 3 années d’expérience en tant que professeur des écoles. Pour occuper le poste de conseiller d’orientation-psychologue, il faut également savoir que le recrutement se fait par le biais du concours de l’Éducation nationale.

Salaire et perspectives d’évolution

La rémunération du psychologue dépend de l’employeur (privé ou public), de son statut (employé ou libéral), de sa spécialité et de son ancienneté. D’après la grille de salaire du Syndicat national des psychologues, un praticien exerçant à plein temps perçoit en moyenne 1500 euros net par mois en début de carrière et peut terminer avec 3000 euros net mensuels. L’espérance de vie s’allongeant d’année en année, les services hospitaliers en gérontologie, les maisons de retraite et les associations d’aide à domicile ont un besoin accru en psychologues. La demande est également de plus en plus forte au sein des collectivités locales, essentiellement dans le secteur social, ce qui laisse présager un bel avenir pour les nouveaux diplômés. La profession se développe également dans les entreprises, mais aussi dans les cabinets de prévention des risques psychosociaux ou spécialisés dans la qualité de vie au travail. Après plusieurs années d’expérience, un psychologue peut devenir consultant pour proposer des solutions afin d’améliorer le fonctionnement de la société ainsi que la politique générale de formation et de gestion salariale. Il peut également devenir responsable du recrutement avant de prétendre au poste de directeur des ressources humaines.

Aucun vote pour le moment
Please wait...

Commentaire(0)

Laisser un commentaire