Loading...
  1. Accueil
  2.  > 
  3. Blog
  4.  > 
  5. Métiers et débouchés
  6.  > 
  7. À la découverte du métier d’éditeur

À la découverte du métier d’éditeur

Focus métier d'éditeur de livres : études, compétences, salaire...

Considéré comme le plus proche interlocuteur de l’écrivain, l’éditeur ou responsable éditorial est en quête constante de nouveaux talents. Une fois qu’il a déniché la perle rare, il prend en charge la gestion de toutes les étapes du projet éditorial et accompagne la sortie de son livre. Si votre avenir professionnel est encore flou, voici les réponses aux questions que vous pouvez vous poser sur ce métier intellectuellement stimulant et riche en rencontres passionnantes.

En quoi consiste le métier d’éditeur ?

Être responsable d’édition, c’est offrir l’opportunité à un texte d’être publié et lu. Pour ce faire, il reçoit et sélectionne les manuscrits rédigés par des auteurs célèbres ou inconnus, qu’il s’agisse de romans, de livres de recettes, de guides de voyage, de bandes dessinées, de livres d’enfant ou de manuels scolaires. Soucieux de ne pas passer à côté d’un succès littéraire, il s’entoure d’un comité de lecture afin de faire un premier tri et recueillir plusieurs avis. Ainsi, pour pouvoir faire l’objet d’une publication, un ouvrage doit avant tout convaincre l’éditeur puisque c’est lui qui coordonne son suivi éditorial. Acteur incontournable de l’univers du livre, le responsable éditorial doit parfois faire appel à des auteurs et leur propose de nouvelles idées pour créer une œuvre susceptible de compléter une collection. Il demeure leur interlocuteur privilégié car il organise régulièrement des rendez-vous afin d’évoquer les améliorations à apporter, définit le temps nécessaire à la rédaction et se charge de la mise en forme avant l’impression du livre. Dans les petites structures, il assure également la promotion auprès des libraires, achète des espaces publicitaires et met en place des séances de dédicace sans jamais perdre de vue les contraintes financières.

Les qualités et les compétences requises

Intuitif, l’éditeur doit être le premier à déceler un best-seller ou un potentiel écrivain à succès. Une solide culture générale et littéraire, une excellente maîtrise de la langue française et une curiosité naturelle pour les tendances du moment sont indispensables pour cerner les envies des lecteurs. Bien entendu, il faut être rigoureux tout en faisant preuve de souplesse, mais aussi avoir le sens du contact et de l’organisation pour pouvoir suivre plusieurs projets simultanés, changer de registre en fonction du public visé, gérer les relations avec les illustrateurs, les correcteurs et les équipes commerciales, tout cela dans un délai et un budget précis. Dans ce contexte, le goût pour le travail en équipe et une bonne capacité d’écoute sont essentiels. En outre, connaître le processus de réalisation d’un ouvrage est nécessaire afin d’engager un dialogue constructif avec les services de presse et l’imprimeur, sans oublier une aisance certaine avec les outils bureautiques et multimédias. Enfin, la sortie d’un titre s’accompagne généralement d’une période de stress que le professionnel de l’édition doit être en mesure de supporter avec flegme.

Les études à suivre pour devenir éditeur

Pour travailler dans le domaine de l’édition, il est recommandé de posséder un diplôme de niveau bac +3 à bac +5 quel que soit le parcours universitaire. Cependant, un bac L ou ES permet de développer le goût pour la lecture, surtout s’il est suivi par exemple d’un DUT Information-communication option Métiers du livre et du patrimoine, puis d’un master Métiers du livre et de l’édition ou d’un master professionnel Métiers de l’information et de la communication. Par ailleurs, les ouvrages scolaires et jeunesse offrent le plus de débouchés. En conséquence, les profils scientifiques et juridiques restent particulièrement appréciés. Les candidats sortant d’une école de commerce sont également recherchés, car le secteur fait face à une concurrence de plus en plus rude et exige des compétences en marketing et en force de vente.

Le salaire d’un éditeur et l’évolution possible

Se constituer un carnet d’adresses est primordial. Une fois diplômé, il ne faut alors pas hésiter à cumuler les stages puis les CDD en tant qu’assistant d’édition. Après plusieurs années à relire les livres avant leur publication, à rédiger des couvertures, à préparer des argumentaires pour les libraires, etc., il devient possible d’accéder aux responsabilités éditoriales. En début de carrière, le salaire moyen est de 1800 euros bruts par mois selon l’expérience et la taille de la maison d’édition. L’éditeur pourra ensuite occuper un poste de responsable éditorial ou de directeur de journaux avec une rémunération mensuelles pouvant atteindre 5000 euros bruts, ou encore fonder sa propre maison d’édition.

Les métiers liés au cursus littéraire vous intéressent ? Découvrez notre article dédié sur le thème suivant : à quels métiers prédestinent les études littéraires ?

Note: 5.0. Sur 1 vote
Please wait...

Commentaire(0)

Laisser un commentaire